Cherche jeune femme avisée de Sophie Jomain

couv53885127

Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante, mais ô combien extravagante, Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d’imaginer qu’il se laissera convaincre de l’embaucher comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d’avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de prendre soin de ses deux chérubins, Paul et Sophie, tout juste âgés de neuf ans. C’est donc en dépit de ce que lui crie la raison qu’il accepte sa folle candidature. Une personnalité audacieuse et un toupet incroyable pour un petit mètre soixante sur talons… Qui sait ? La jeune femme pourrait bien se révéler être la perle rare..

Mon Avis :

Cherche jeune femme avisée est vraiment mon coup de cœur du moment !

Gabi a perdu son travail à cause de son ex-petit ami. Désespéré, elle se présente à un entretien pour être l’assistante d’un avocat, or elle est archéologue. Son entretien se révèle une véritable catastrophe. En effet juste avant de se présenter, elle trouve un pigeon en mauvais posture, n’ayant pas le temps de l’amener chez le vétérinaire, elle l’amène avec elle dans son sac. Mais bien sure, le pigeon va se manifester, au grand dam de notre héroïne, mettant sans dessus dessous le bureau de l’avocat. Plus que furieux celui-ci la met dehors.

En allant aux toilettes, elle entend que Adrien de Bérail a besoin urgemment d’une nourrice pour ses 2 enfants. Alors elle attend que toutes les candidates partent et se représente face à l’avocat. Surpris par son toupet et de sa ténacité, de Bérail l’écoute et contre toute attente l’embauche.

En arrivant chez les de Bérail, Gabi va tout changer, apportant de la couleur dans leur vie monotone. Elle va redonner le sourire à ces enfants que la vie n’a pas épargnée, et va briser la carapace de ce père submergé par ses responsabilités.

J’ai vraiment adoré ce livre ! Quand on commence on ne le lâche plus !

Gabrielle est une femme ayant un cœur d’or, têtue, complètement loufoque et qui n’a pas sa langue dans sa poche ! Et elle va en avoir besoin face à cet avocat qui ne mâche pas ses mots et qui peut avoir des réactions disproportionnées. Cela crée ainsi des rapports explosifs agrémentés de réparties bien placées et de joutes verbales hilarantes ! En effet, Adrien de Bérail est un personnage complexe. Charmant, très séduisant, mais qui peut être colérique, voulant tout contrôler, ne supportant pas qu’on ne respecte pas ses règles, impatient et autoritaire. On arrive à le comprend, mais il n’empêche qu’on a les mains qui démangent ! Peu à peu, on s’attache à lui et on tombe sous le charme de cet être bon, qui n’a pas été épargné par les épreuves. On est touché par ses enfants qui ont grandi avant l’heure mais qui pour autant restent des enfants.

On savoure cette romance drôle, rafraîchissante et touchante. L’auteure possède une plume fraîche et pétillante, et arrive avec facilité à nous entraîner dans cette histoire cocasse en nous faisant rire aux éclats.

Vivement la suite !

Citations

« — Me jugez-vous, mademoiselle ? Vous me trouvez trop dur ? Sans cœur ? Fou peut-être? Soyez franche. Se demandant s’il était en train de lui tendre un piège, Gabi secoua prudemment la tête.

— Vous n’êtes ni fou, ni sans cœur.
Elle en avait eut la preuve, ce soir. Elle ne savait pas précisément quoi, mais il s’était passé quelque chose d’important dans la chambre de Paul. A un moment, pendant qu’il serrait ses enfants contre lui, elle l’avait vu fermer les yeux comme pour éviter de pleurer. Non, il n’était pas sans cœur. Il aimait sincèrement Paul et Sophie. Il n’était pas non plus fou, il mesurait méthodiquement chaque situation avant d’entreprendre quoi que se soit.
— Mais vous avez mauvais caractère ! ajouta-t-elle spontanément. « 

« – N’amenez plus jamais une de vos conquêtes sous mon toit! l’avertit-il d’une voix menaçante en levant l’index devant elle.
– Vous êtes grossier! Martin n’était pas une conquête mais celui que je pensais être l’homme de ma vie. Et jusqu’à preuve du contraire, le seul capable de prétendre au titre de conquête, c’est vous. Et je vous rappelle que vous êtes chez vous! Cela signifie-t-il que je doive vous mettre dehors? »

« Aujourd’hui une nouvelle nourrice est arrivée. Elle s’appelle Gabi. Au début, j’ai cru que c’était une folle, mais elle à l’air d’être très gentille, même avec ma sœur. Pourvu qu’elle reste. « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s