Maybe Someday de Colleen Hoover

51942srsaKL._SX315_BO1,204,203,200_

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori.

Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable… Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens.

Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

battement-de-coeur.jpgnkk

Le simple nom de Collen Hoover nous avertit que l’on tient entre nos mains une pépite qui va nous bouleverser d’une façon ou d’une autre. J’adore ses livres. Ce roman est magnifique, pour autant ce n’est pas mon préféré.

J’ai été heureuse de découvrir que l’un de mes sujets de prédilection était le thème principal : la musique. La musique, le son, les paroles, les sensations, la mélodie. Ce que la musique nous apporte, nous procure. Cette musique qui nous fait sourire, celle
qui fait que notre cœur s’emballe, celle qui nous le brise.

Ridge est un musicien, c’est lors d’une de ses séances de détentes que Sydney va être envoutée et fascinée par ses accords mélodieux. Chaque soir, elle va trouver prétexte afin d’aller l’écouter. Mais Ridge n’a plus d’inspiration, il ne trouve plus les mots pour ses mélodies. Mais Sidney, elle, en l’écoutant de l’autre balcon, chante ses propres paroles. Ce que le jeune homme remarque. C’est grâce à la musique que tous les deux vont se rapprocher, apprendre à se connaitre, se comprendre…. Cette collaboration va entrainer la création d’une musique bouleversante, entrainante, captivante…

La musique est donc le fil conducteur, et ce qui est le plus prenant c’est de pouvoir les écouter en même temps que notre lecture ! En effet, Colleen Hoover et Griffin Peterson ont collaboré ensemble afin de créer une bande son spécialement pour ce roman. Pouvoir écouter en même temps permet de rendre tout cela vraiment plus intense. Et pour couronner  tout ça, cette bande son est tout simplement super ! Même après avoir fini de lire, j’ai continué d’écouter cette playlist. Elles ne me quittaient pas, elles sont entêtantes!!

Ce qui m’a le plus surprise (et le plus plu) c’est la manière de faire de la musique, de la percevoir et de l’assimiler… Cela m’a stupéfaite, et j’ai remis en queston certaines de nos sensations –perceptions- que l’on croit acquises. C’est là toute la beauté des romans de l’auteur : la réflexion sur un sujet qu’on aborde rarement et une remise en question.

L’écriture nous entraine, nous bouleverse. Et les autres sujets sont abordés avec habilité et subtilité. On passe par une palette d’une multitude d’émotion : on rigole, on a les larmes aux yeux, on est frustré, on chante à tue-tête…

Mais je n’arrivais pas à mettre le doigt sur ce qui m’empêchait d’avoir l’impression d’avoir reçu un coup de pelle sur la tête et me dire « Waouh ! C’est le livre de ma vie ! » .

J’ai dû laisser mon livre de côté pendant quelque temps pour pouvoir vraiment y réfléchir. Et je crois avoir enfin trouvé ! Bon tout ça est TRES subjectif bien sûr ! J’ai eu du mal avec le triangle amoureux. Les triangles amoureux ne me dérange pas particulièrement, surtout lorsque la personne à évincer est malsaine.  Mais là ce n’est pas le cas.

Sans spoiler tout ça, je ne comprenais pas les choix de Ridge. Je n’avais qu’une envie, lui hurler dessus : « P*t***n, secoue toi le cocotier, comme dirait l’autre. Choisi une bonne fois pour toute, et arrête de les faire souffrir et toi aussi par la même occasion ». Je n’ai pas apprécié sa façon d’agir avec Sydney et surtout avec Maggie.

Maintenant parlons un peu des personnages….

J’ai adoré Sydney, parce qu’on arrive facilement à s’identifier à elle : par son sentiment de trahison, sa volonté de tout faire pour ne pas succomber à son attirance pour Ridge – je crois que c’est ça qui m’a fait l’aimer encore plus ! Ses émotions, ses doutes deviennent les notre. Sydney est indépendante, drôle, gentille, attachante et avec un fort tempérament.

J’ai apprécié Ridge malgré son incapacité à prendre une décision. Il est drôle, doux, touchant, sensible, loyal – un peu trop même-, intelligent, et le summum il est musicien!!!

Il y a aussi les personnages secondaires. Ils sont drôles, on s’attache facilement à eux. Mais pour moi, la mention spéciale est remise à Warren – le coloc et meilleur ami de Ridge.

Pour conclure :

En bref, je ne suis pas très loin du coup de cœur, c’est seulement certains éléments qui m’en empêchent…J’ai vraiment apprécié tous les sujets abordés et tout particulièrement la musique. Ce livre, on a du mal à le lâcher, on a qu’une seule envie – continuer et savoir !

Ce livre est un magnifique voyage.

Sans titre 2

XoXo

Avis sur  Maybe Not  

couv52443705

 

Publicités

Une réflexion sur “Maybe Someday de Colleen Hoover

  1. Pingback: Test/Tag PKJ: La musique |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s