Confess de Colleen Hoover

confess-734014-250-400

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

 

battement-de-coeur.jpgnkk

Colleen Hoover a ce talent de nous transmettre une foule d’émotion, chacune de ses nouvelles parutions nous renverse, nous marquant au plus profond de notre être. 

Dès le prologue de Confess, le ton est donné et nous bouleverse. On avale les pages et on se retrouve à la fin sans vraiment s’en rendre compte, totalement chamboulée. Le dernier chapitre a notamment été mon préféré. On comprend ce qui nous a échappé, et ce qui lie vraiment les deux personnages.

Parlons un peu personnages. Tous deux n’ont pas été épargnés par la vie, chacun ayant vécu des événements traumatisants. Owen est une personne très drôle, loyale, charmante et pleins de secrets. On ne peut que l’aimer. Il possède des blessures profondes qui donnent une intensité à son art, une touche singulière. Owen s’inspire de confessions anonymes déposées devant son atelier afin de créer ses tableaux. Son art est magnifique, il nous parle, il nous touche et prend encore une fois une part essentielle de l’oeuvre … Ce que j’ai vraiment apprécié, c’est de retrouver les tableaux ( noir/ blanc mais aussi en couleurs) dans le livre. On peut donc mettre une image au delà de notre simple imagination . De plus, la singularité est que ces confessions sont authentiques, elles sont faites par les lecteurs eux même.

Auburn est en quelque sorte de double d’Owen. Mais sa vie la « condamne » au contrôle, l’empêchant de faire ce qu’elle souhaite réellement, d’être la personne qu’elle voudrait être. On ne peut que ressentir une profonde affection et attachement pour elle

Je ne peux m’épancher plus sur les personnages de peur d’en révéler trop … Donc LISEZ Confess.

Un petit mot pour la fin : Il m’aurait manqué une petite pincée de « je ne sais quoi » afin que cela soit un vrai coup de coeur. Pour autant, j’ai vraiment apprécié cette histoire, cette relation évidente entre Owen et Auburn, comme si c’était leur destin d’être ensemble. De plus, le parallèle avec l’art et les confessions est vraiment captivant (fascinant) ! permettant ainsi à Confess de se démarquer largement, comme toutes oeuvres de Colleen Hoover.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s